Bien-être animal

Mis à jour le 06/07/2022

La gouvernance

Les Conseils d’administration des sections animales de La Coopération Agricole - Pôle animal ont confié à certains élus la mission de suivre plus particulièrement les échanges liés au bien-être des animaux (BEA) dans leur filière :

  • Section avicole : Dominique GRASSET
  • Section bovine : Mickaël MARCEROU
  • Section ovine : Gilles BERNAT
  • Section porcine : Philippe LECORNUÉ

Mickaël MARCEROU est également référent BEA pour La Coopération Agricole - Pôle animal : il préside le groupe de travail dédié et représente La Coopération Agricole dans les échanges institutionnels et transversaux liés à la thématique.

Présentation de l’expertise

Le BEA est une notion complexe, au croisement de disciplines aussi variées que les médecines humaine et vétérinaire, les sciences sociales, l’économie ou encore le droit. Forte d’une expertise technique reconnue et avec le soutien du réseau des coopératives, La Coopération Agricole est pionnière en France dans la reconnaissance des liens étroits entre le bien-être des animaux et le bien-être des personnes à leur contact, selon le concept du « One Welfare » (ou « Un seul bien-être »).

L’équipe de La Coopération Agricole - Pôle animal propose à ses adhérents : 

  • Veille scientifique, technique, réglementaire, institutionnelle et média sur l’ensemble des sujets ; 

  • Animation du GT BEA La Coopération Agricole, un groupe d’échanges ouvert à tous les adhérents sur l’actualité 

 

  • Outils d’évaluation du bien-être à toutes les étapes de la vie de l’animal ;
  • Outils d’amélioration du bien-être des animaux et des personnes à leur contact ;
  • Des fiches techniques fondées sur l’expertise du réseau des coopératives
  • Deux conférences par an organisées au SPACE et au Sommet de l’Elevage
  • Publication en 2021 du premier recueil de bonnes pratiques des coopératives agricoles françaises sur le bien-être des animaux et des personnes

  • Veille scientifique, technique, réglementaire, institutionnelle et média sur l’ensemble des sujets ; 

  • Animation du GT BEA La Coopération Agricole, un groupe d’échanges ouvert à tous les adhérents sur l’actualité 

 

  • Outils d’évaluation du bien-être à toutes les étapes de la vie de l’animal ;
  • Outils d’amélioration du bien-être des animaux et des personnes à leur contact ;
  • Des fiches techniques fondées sur l’expertise du réseau des coopératives

  • Deux conférences par an organisées au SPACE et au Sommet de l’Elevage
  • Publication en 2021 du premier recueil de bonnes pratiques des coopératives agricoles françaises sur le bien-être des animaux et des personnes

Montée en puissance du bien-être des animaux dans la société et cadre réglementaire

Les citoyens – consommateurs s’intéressent de plus en plus aux conditions de vie des animaux. Cet intérêt accru porté auprès des pouvoirs publics a déjà produit ces dernières années des effets notables en France : après la création d’un Centre de référence français pour le BEA (2017) et l’instauration obligatoire d’un référent pour la protection animale (RPA) dans tous les abattoirs en 2019 sont également venues l’interdiction du broyage des poussins (2021), l’interdiction de la castration à vif des porcelets (2021) ou encore la désignation d’un référent BEA dans tous les élevages (2022). 

Cet intérêt s’exprime également de manière forte auprès du législateur européen : 

  • Le Parlement européen s’est positionné en 2021 à propos de l’élevage (rapport Decerle) et des conditions de transport des animaux (rapport de la COM ANIT) ; 

  • Les Présidences du Conseil de l’Union européenne abordent régulièrement le BEA, notamment l’Allemagne qui soutient la généralisation d’un étiquetage ou plus récemment la France avec l'imposition des mesures-miroirs aux imports ; 

  • La Commission européenne a dévoilé dans son Pacte vert la Stratégie “De la ferme à la table” (“Farm to Fork”), qui entend réviser l’intégralité de la réglementation liée au bien-être et à la protection des animaux en 2023. Cette révision viserait notamment à interdire l’utilisation de l’élevage “en cage” à partir de 2027 dans l’Union européenne, en réponse à l’initiative citoyenne européenne “End the cage age”. 

Partenaires BEA

Partenaires et réseau

À l’interface de toutes les espèces et de tous les maillons de la filière, l’équipe du Pôle Animal de La Coopération Agricole est au centre des échanges liés au BEA. Elle intervient en lien avec :