Communiqué de presse

Mission d’information parlementaire sur les coopératives : 80% des associés-coopérateurs déclarent avoir confiance dans leur coopérative selon un baromètre de perception

Mis à jour le 23/06/2022

Alors que se tient actuellement une mission d’information parlementaire sur les coopératives agricoles dont les conclusions sont attendues pour la mi-février, La Coopération Agricole (LCA) dévoile les résultats d’un baromètre de perception des associés-coopérateurs à l’égard de leur coopérative. L’objectif ? Contribuer au débat de façon objectivée en mettant en lumière l’avis d’une population représentative de coopérateurs.

Réalisée par le cabinet ADquation auprès d’un panel représentatif d’agriculteurs adhérents de coopératives, cette enquête est construite sur la base de 1152 interviews téléphoniques réalisées entre le 7 septembre et le 30 décembre 2021 au sein des filières suivantes : grandes cultures, productions laitières (bovins, ovins, caprins), productions animales (bovins, porcins, volailles, ovins), viticulture et luzerne.

Si le baromètre révèle un taux élevé de satisfaction des associés-coopérateurs à l’égard de leur coopérative, il confirme également la nécessité de faire évoluer le modèle notamment sur les questions de participation à la vie démocratique, de renouvellement des instances de gouvernance ou encore de communication à destination des associés-coopérateurs :

• Perception positive de la coopérative
   -  Près de ¾ des associés-coopérateurs interrogés (72%) se disent personnellement attachés au système coopératif ;
   -  79% des associés-coopérateurs interrogés recommanderaient à un jeune agriculteur de rejoindre une coopérative ;
   -  80% des associés-coopérateurs interrogés déclarent avoir confiance dans leur coopérative ;
   -  Plus de ¾ des associés-coopérateurs interrogés (77%) sont satisfaits du relationnel avec leur coopérative.

•    Les chantiers à mener
   -  Participation à la vie démocratique de la coopérative :
      *  Seuls 40% des associés-coopérateurs interrogés ont participé aux assemblées générales statutaires
          sur les 12 derniers mois.
      *  En moyenne 65% des associés-coopérateurs interrogés jugent que les choix stratégiques de leur
          coopérative sont clairs – Ce chiffre monte à 77% pour ceux qui déclarent avoir participé aux
          assemblées organisées les 12 derniers mois VS 58% pour ceux qui déclarent n’avoir participé
          à aucune assemblée.
      *  Les 2/3 des associés-coopérateurs interrogés (66%) sont satisfaits de la valorisation de la production
          de leur coopérative sur les marchés - Ce chiffre monte à 73% pour ceux qui déclarent avoir participé
          aux assemblées organisées les 12 derniers mois VS 62% pour ceux qui déclarent n’avoir participé
          à aucune assemblée.
      *  58% des associés-coopérateurs se déclarent satisfaits de la transparence de la gestion de
         leur coopérative - Ce chiffre monte à 72% pour ceux qui déclarent avoir participé aux assemblées
         organisées les 12 derniers mois VS 48% pour ceux qui déclarent n’avoir participé à aucune assemblée.

=> Au regard de ces résultats et des écarts significatifs de perception entre les associés-coopérateurs qui participent ou non aux assemblées, LCA a confirmation que l’enjeu de dynamiser la vie démocratique est  incontournable pour une meilleure compréhension des enjeux de la coopérative et du fonctionnement des marchés.

=> En cohérence avec les recommandations du Haut Conseil de la Coopération Agricole (HCCA) dans le "Guide des bonnes pratiques de la gouvernance", LCA encourage notamment l’amélioration du fonctionnement et de l’animation des sections territoriales existantes ainsi que la mise en place d’assemblées digitalisées et du vote électronique.

   -  Communication sur les dispositifs d’accompagnements proposés par la coopérative :
      *  Seule la moitié des associés-coopérateurs interrogés (50%) indiquent être satisfaits de 
          l’accompagnement de leur coopérative pour aider les jeunes à s’installer. Or, selon une enquête
          menée par LCA sur les dispositifs mis en place par les coopératives pour les nouveaux coopérateurs
          (enquête menée à l’automne 2019 - 125 entreprises interrogées), 3/4 des coopératives ont des actions
          spécifiques pour accompagner les nouveaux coopérateurs & 73 % des coopératives proposent aides
          financières (entre 1000 et 10 000 € / jeune).

=> Au regard de ces résultats, on constate que les dispositifs d’accompagnement existent mais ne sont pas suffisamment connus des adhérents. Il est nécessaire de travailler à mieux communiquer auprès des adhérents sur ce que la coopérative met en place pour les accompagner.

   -  Renouvellement des instances de gouvernance de coopérative :
      *  Seulement 48% des associés-coopérateurs interrogés pensent que la fonction d’élus au sein de la coopérative est accessible à tous sans distinction.

=> En cohérence avec les recommandations du HCCA dans le "Guide des bonnes pratiques de la gouvernance", afin de favoriser la présence de femmes et de jeunes agriculteurs dans les instances de gouvernance de coopératives pour une meilleure représentativité (à hauteur de la proportion réelle de représentation dans le sociétariat), LCA recommande de :
    Organiser des réunions de terrain pour mieux identifier les potentiels futurs administrateurs ;
    Intégrer les candidats volontaires en tant que stagiaires au sein des Conseils d’administration ;
    Mettre en place des parcours de formations adaptés aux besoins des futurs administrateurs.

« Face à l’émergence de nouveaux enjeux et à la nécessaire adaptation du modèle coopératif pour y répondre, les résultats objectivés de ce baromètre sont très éclairants. Si la confiance des associés-coopérateurs à l’égard de leur coopérative ressort très nettement, nous avons également la confirmation que la participation à la vie démocratique, le renouvellement des instances de gouvernance ou encore la communication interne sont des sujets essentiels. Nous devons poursuivre notre dynamique d’amélioration continue afin de faire évoluer notre modèle d’entreprise, tout en en préservant les valeurs fondamentales », déclare Dominique Chargé, président de La Coopération Agricole.

(Téléchargez la synthèse de l'étude)