Retour sur la séance publique de notre congrès 2022

Mis à jour le 04/01/2023
Congrès LCA 2022

Retrouvez le résumé de notre séance publique

La restauration de notre souveraineté alimentaire se joue déjà depuis plusieurs années. Les efforts à produire sont considérables mais si nous ne sommes pas à la hauteur, nous les acteurs de la chaine alimentaire et de l'agro-industrie... Voilà ce qui peut nous attendre :

 

Nous sommes bien d'accord, cela nous fait peur ! Nous souhaitons un avenir durable et souhaitable pour les prochaines générations avec une agriculture et une industrie respectueuses de l'environnement et rémunératrices des forces productives françaises ! Soyons clairs, restaurer notre souveraineté alimentaire ne veut pas dire "vivre en autarcie" mais avoir la maitrise de notre chaine de valeur !

Nous remercions Gabrielle Halpern et Serge Zaka pour l'ouverture de notre séance publique. Entre l'évolution de la valeur travail, la tendance à l'hybridation de nos emplois et, bien sûr, le changement climatique, l'avenir de notre société et de nos processus de production alimentaire sont à anticiper dès maintenant. Pour avoir une vision plus claire et plus concrète de l'industrie du futur, ce fut autour de Nicolas Rossignol, notre animateur, que nous recevions Frédéric Dabi, Anais Voy-Gillis, Benoit Bonaimé et Nicolas Hazard pour notre table ronde "Les piliers de l'industrie du futur". Celle-ci fut enrichie par l'intervention à distance de Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, qui est revenu sur les investissements passés et futurs de la banque publique dans l'industrie agroalimentaire française qui, selon le directeur général, est en perte de vitesse alarmante depuis 2015 !

Malgré ces constats, nos coopératives agricoles françaises prennent déjà leur part dans la restauration de notre souveraineté alimentaire ! Aujourd'hui, nous avons pu mesurer qu'il est nécessaire de décarboner nos filières, d'optimiser nos flux logistiques et de disposer d'usines compétitives ! L'industrie du futur passe par ces grands axes majeurs et la mise en place d'actions concrètes derrière ceux-ci. Décarboner, se moderniser, se rendre plus attractifs et ancrés dans les territoires sont les principaux piliers de l’industrie alimentaire du futur qui ont pu être mis en évidence lors de notre congrès. Des échanges enrichis par des témoignages comme celui d’ Isigny Sainte-Mère :

Ou de la coopérative Agora en route vers la décarbonation de ses activités :

Heureusement, tout n'est pas écrit ! Un futur dans lequel nous produisons plus, nous produisons mieux et nous produisons durable est possible ! Si les politiques publiques soutiennent la production alimentaire française et accompagne les transformations nécessaire à venir, alors nous pouvons construire un avenir désirable, et il pourra ressembler à ce que nous décrit NOA, Influenceuse agricole en 2042, sur sa chaine YouTube :

Osons innover pour la société ! Nous en sommes convaincus, tout est encore possible ! Les changements en cours sont systémiques. Nous répondrons à l'évolution de notre monde en faisant face aux urgences, notamment face à celle de l'énergie qui met, dès aujourd'hui, en péril notre production alimentaire à court terme ! Les coopératives agricoles veulent, demain, une alimentation responsable et issue de nos territoires. Notre alimentation ne doit pas nous échapper, la production agricole doit se renforcer pour une nouvelle France alimentaire décarbonée et rémunératrice ! Consultez le discours de clôture de notre Président Dominique Chargé.

Revivez notre séance publique en format 52 minutes, diffusé également sur la chaine LCP les 17 et 18 décembre 2022 :

 

Revivez aussi en images les prises de parole de nos intervenants :

Congrès LCA 2022 - Dominique Chargé
Congrès LCA 2022 - Gabrielle Halpern
Congrès LCA 2022 - Serge Zaka
Congrès LCA 2022 - Anais Voy-Gillis
Congrès LCA 2022 - Frédéric Dabi
Congrès LCA 2022 - Marc Fesneau et Dominique Chargé
Congrès LCA 2022 - Start-up
Congrès LCA 2022 - Marc Fesneau