Communiqué de presse

Congrès 2022 Vignerons coopérateurs - "Ensemble : coopérons en Europe"

Mis à jour le 04/07/2022

A l’occasion de son Congrès du 30 juin 2022 à Sète, La Coopération Agricole - Vignerons Coopérateurs de France (LCA - VCF) a souhaité rappeler l’importance du travail collectif qui se construit entre les caves coopératives françaises, italiennes et espagnoles pour répondre aux crises et aux enjeux de demain.

Les caves coopératives ont fait face ces 3 dernières années à un enchaînement de crises à la fois climatiques et économiques sans précédent en Europe : taxation des vins français vers les USA, crise sanitaire, fermeture des cafés bars et restaurant, confinement dans de nombreux pays européens, gel historique en 2021, la guerre en Ukraine suivie d’une flambée des coûts généralisés, et encore du gel et de la grêle en 2022. Il a été essentiel de trouver des solutions ensemble pour se coordonner entre les organisations des caves coopératives françaises, italiennes et espagnoles, en partageant les difficultés rencontrées face aux aléas ou encore les problématiques réglementaires établies à l’échelle européenne.

La recherche et l’innovation devront nous accompagner sur le chemin de l’adaptation à ces nouvelles contraintes. Les aides publiques seront majeures, aussi bien pour développer des solutions, que pour les déployer sur le terrain. Nos caves coopératives seront encore et toujours un relai fort de ce déploiement.

« L’Europe, ce sont des enjeux qui paraissent lointains, des débats techniques, des réglementations parfois obscures et qui demandent un décryptage certain. Mais l’Europe c’est nous. C’est notre capacité à expliquer et à présenter nos enjeux, à faire valoir ce que nous sommes et à rappeler l’importance de nous accompagner. Face aux questions du programme Farm to Fork avec la réduction des molécules autorisées, du programme Fit for 55 et cet enjeu carbone ou au plan santé, nous devons être unis au sein de notre réseau de vignerons coopérateurs bien sûr, mais également avec nos partenaires qu’ils soient nationaux au sein de l’AGPV ou européens avec nos collègues des autres Etats Membres. Seule l’Union nous permettra de proposer des alternatives crédibles en parlant d’une seule voix. » déclare Joël Boueilh, Président de La Coopération Agricole - Vignerons Coopérateurs de France.

(Téléchargez l'intégralité du communiqué de presse à l'aide du bouton ci-dessus)