Communiqué de presse

Assemblée générale de La Coopération Agricole Auvergne-Rhône-Alpes

La Coopération Agricole Auvergne-Rhône-Alpes a tenu son assemblée générale vendredi 8 avril 2022 à Champagne au Mont d’Or au Village by CA Centre-Est, en présence de Jean-Pierre Arcoutel, Vice-Président national et de plus de 120 adhérents et partenaires.
Mis à jour le 30/05/2022

Dans son rapport moral, Patrice Dumas, président de la fédération a rappelé que l’action de la fédération s’inscrit dans un double horizon temporel : à court terme pour le traitement en urgence des crises, sanitaire, aléas climatiques (gel 2021) et géostratégique, conséquence de la guerre en Ukraine et à moyen terme avec la construction d’un projet durable à 10 ans, « Vision 2030 », pour l’ensemble des coopératives agricoles.

"Le nouveau paradigme que nous avons à construire est celui qui permettra à chaque nation de conquérir ou préserver sa souveraineté dans l’urgence collective planétaire à faire face à la transition climatique et à la décarbonation de nos activités. Nos coopératives sont en première ligne pour contribuer à la réussite de cet impératif. Entreprises des agriculteurs et actrices majeures des territoires, elles structurent depuis plus d’un siècle l’agriculture française et il leur appartient aujourd’hui de produire plus, de produire mieux et de produire durable. C’est ce qui permettra de renforcer leur compétitivité pour une meilleure rémunération des associés coopérateurs, leur capacité à investir dans les transitions et l’attractivité de la profession agricole et du modèle coopératif.
La Coopération Agricole se tient aux côtés des coopératives pour réaliser cette ambition. C’est le sens de la vision dont s’est doté notre réseau : être les bâtisseurs solidaires d’une alimentation durable et de territoires vivants", a déclaré Patrice Dumas.

Rapport d’activité 2021 : l’essentiel à retenir

Jean de Balathier, directeur a présenté le rapport d’activité 2021 de la fédération.
- L’information et l’accompagnement des coopératives dans le cadre du plan de relance particulièrement les mesures plan abattoir, plan protéines et structuration de filière.
- Les travaux collectifs sur les sujets transversaux :

  • L’accompagnement et le financement des projets de transition agroécologique
  • La mise en relation des coopératives avec les acteurs de la R&D
  • La valorisation des produits coopératifs régionaux dans les projets alimentaires territoriaux (PAT)
  • La relocalisation de la production de protéines végétales pour l’alimentation animale COMMUNIQUE DE PRESSE

Conférence : « La production agricole demain : qui portera le capital, qui fera le travail ? »

Comment reprendre des exploitations de plus en plus lourdes en termes de capitaux ? Comment accompagner les associés coopérateurs dans la relation capital de production / travail sur leur exploitation ? Face aux changements rapides en cours et à venir en matière de renouvellement des générations, La Coopération Agricole ARA avait placé cette assemblée générale sur le thème de l’hybridation des modèles de financement et d’organisation de la production agricole.

Gabrielle Halpern, docteur en philosophie, a introduit les débats par une conférence inspirante. A partir de la lecture de signaux faibles, elle a démontré que le monde agricole comme les autres s’ouvrait à l’hybridation des modèles. "Face aux enjeux de transition numérique, écologique et démographique, il ne faut plus raisonner sectoriellement agriculture, santé ou distribution mais dans une logique de territoire, a-t-elle expliqué. Pour récréer le lien social, il faut faire entrer la ferme dans la société et faire entrer la société dans la ferme".

Les intervenants ont partagé le même constat : face à la baisse de la rentabilité des capitaux investis en agriculture, les porteurs de projets agricoles, qui sont de moins en moins issus de milieu agricole, recherchent l’usage avant la propriété des outils de production (foncier, bâtiments, matériels).

La diversité des ressources de financement (fonds, prêts participatifs, fonds de garantie) et les nombreux leviers d’innovations à déployer dans le contexte de transition agroécologique que nous vivons sont autant d’opportunités à saisir pour ces porteurs de projets agricoles.

Jérémy Thien, Conseiller Régional et Président du comité Auvergne-Rhône-Alpes Gourmand a conclu les travaux.

JP Arcoutel-P Dumas-J de Balathier