Back to top
Partage de pratiques agronomiques dans les vignes

Vignoble expérimental

Partager sur :

Vigne : « un vignoble expérimental pour tester les solutions de demain.#CoopérativesEngagées

La cave coopérative « Les vignerons de Landerrouat – Duras – Cazaugitat – Langoiran » a acquis en 2014 une parcelle de 4 hectares pour y établir un vignoble expérimental. Objectif : tester des cépages différents de ceux habituellement utilisés par les viticulteurs notamment des cépages résistants au mildiou et à l’oïdium, et d’autre part des cépages intéressants dans la perspective de l’adaptation au réchauffement climatique

Sept nouveaux cépages ont ainsi été implantés entre 2016 et 2019. Ils sont conduits avec l’objectif de réduire l’usage des produits phytosanitaires dans un premier temps, et basculeront en culture biologique à l’entrée en production. Car les travaux sont réalisés par un vigneron bio voisin. « Il n’est pas possible que tous les producteurs soient certifiés bio. Mais beau­coup de méthodes de la viticulture biologique peuvent être adoptées en viticulture conventionnelle. » explique Laurent Leyx-Valade responsable technique.

vignoble expérimental VLDC

Chacun des 5 techniciens de la coopérative vignoble a pris en charge l’animation d’un collectif d’une quinzaine de vignerons volon­taires. Les thématiques des groupes sont : les cépages résistants, l’usage du biocontrôle, le choix et l’entretien des engrais verts, le désherbage mécanique. "Le vignoble expérimental est planté de 7 nouveaux cépages. Des résistants, afin de valider localement leur intérêt environnemental par la forte réduction des intrants, mais aussi leur intérêt dans notre gamme de production. Des cépages plus « exotiques », plus adaptés au réchauffement climatique, c’est à dire plus tardif que ceux habituellement plantés. Parmi ces 7 cépages, 5 ont été en production pour le millésime 2020. On en tire de grands enseignements et pour certains d’entre eux une grande satisfaction. Ces premiers résultats prometteurs ont permis à certains vignerons de se lancer dans une diversification variétale.» explique Laurent-Leyx-Valade responsable technique vigne.

voir sur le même sujet le reportage vidéo de la coopérative

Retrouvez le témoignage de la cave coopérative VLDC en page 20 du théma.