Back to top

Sortir de la crise et bâtir l’avenir : La Coopération Agricole appelle à la co-construction avec le nouveau gouvernement

Partager sur :
A l’issue, ce matin, de la passation de pouvoir au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, les coopératives agricoles tiennent à adresser toutes leurs félicitations à Monsieur Julien Denormandie pour sa nomination. L’ambition principale du nouveau ministre devra être d’assurer la sortie de crise, qui a durement impacté le monde agricole et agroalimentaire, tout en construisant l’avenir de nos filières.
Représentant 40% de l’agroalimentaire français et rassemblant 3 agriculteurs sur 4 sur l’ensemble des territoires, La Coopération Agricole appelle à des décisions stratégiques fortes au travers d’un plan de relance pour soutenir l’ensemble des filières et réaffirme l’importance fondamentale de travailler à bâtir la souveraineté alimentaire de notre pays. Les défis, auxquels nous devrons répondre, dans une collaboration étroite avec le nouveau gouvernement sont nombreux : assurer notre compétitivité à l’échelle européenne et internationale, réduire notre impact environnemental, nous adapter au changement climatique, favoriser le renouvellement des générations, offrir à nos concitoyens une alimentation durable, de qualité et accessible à tous. Afin de répondre à l’ensemble de ces enjeux d’évolution du secteur, La Coopération Agricole a élaboré une plateforme de trente mesures d’avenir constituées d’actions concrètes qui visent : à assurer la souveraineté alimentaire française, restaurer la compétitivité des filières et accélérer l’engagement de la chaîne alimentaire dans les transitions agroécologiques. "Engagé dans les transitions d’une manière générale, l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire français doit continuer de faire partie des priorités du nouveau gouvernement. La crise sanitaire qui a ébranlé notre pays, nous rappelle que nous devons, plus que jamais, continuer d’œuvrer à la compétitivité de la chaîne alimentaire pour assurer sa pérennité, celle de nos filières, des entreprises et de l’activité des agriculteurs sur tous les territoires. C’est dans cette optique que nous souhaitons travailler avec le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation." souligne Dominique Chargé, président de La Coopération Agricole.