Back to top

La Coopération Agricole accompagne les coopératives pendant la crise

Partager sur :

Depuis le début de la crise sanitaire du nouveau coronavirus, toutes les équipes de La Coopération Agricole sont pleinement investies dans l’accompagnement des adhérents et des salariés de coopératives, pour le maintien de la chaîne alimentaire face à l’épidémie.

En ces temps particulièrement difficiles, La Coopération Agricole veille à garantir un service optimal aux entreprises-coopératives pour les accompagner dans leur continuité d’activité, à rendre visibles leurs actions auprès du plus grand nombre et à se coordonner avec l’ensemble des acteurs et les pouvoirs publics, tant au niveau politique que technique.

Grâce à l’appui de son réseau européen, national et régional, de ses sections métiers et de ses services transverses, la fédération s’organise donc pour assurer au mieux son rôle de centre de ressources :

  • Une cellule de crise a donc été créée et se réunit désormais tous les 2 jours afin de partager et coordonner les informations ; un flash d’information met à disposition du réseau les points et éléments les plus utiles ;

  • Des réunions de coordination avec les différentes autorités publiques - sanitaires, agricoles, économiques… - sont régulièrement organisées pour définir et mettre en œuvre les modalités des plans de continuité ;

  • Plusieurs enquêtes (logistique, économique, sociale…) sont menées au sein du réseau coopératif afin d’objectiver et de partager les diagnostics, puis d’envisager des solutions, à court et moyen terme ;

  • Des permanences téléphoniques et la mise à jour quotidienne d’une « Foire Aux Questions » sont assurées par les experts de la maison pour répondre à l’ensemble des interrogations qui se posent ;

  • Un guide d'aide à la reprise/continuité d'activité a été créé, avec l'ANIA, afin d'accompagner les entreprises alimentaires à aborder la phase de déconfinement.

La capacité des entreprises-coopératives à faire réseau, à mettre en commun leur intelligence collective et à incarner ces valeurs, si fondamentalement coopératives, de responsabilité et de solidarité permettront, à n’en pas douter, de faire corps et d’assurer l’alimentation de l’ensemble des Français.