Back to top

Bien-être animal: les coopératives agricoles et le "One Welfare"

Couverture du théma "Bien-être animal"

Les conditions de vie des animaux constituent aujourd’hui un sujet d’intérêt majeur et durable pour les citoyens-consommateurs, soucieux non seulement de la qualité des produits qu’ils consomment mais également de leur mode de production. L’impact environnemental, les conditions d’élevage ou encore la redistribution équitable de la valeur à tous les maillons sont désormais au cœur des préoccupations. Soucieuses de répondre à ces attentes et de remplir leurs missions fondamentales à l’égard de leurs adhérents, les coopératives agricoles avancent au quotidien pour assurer l’amélioration des pratiques en matière de bien-être animal dans une approche à la fois globale, soulignant les interactions avec l’humain, l’animal et l’environnement, et multi-dimensionnelle, englobant des savoirs issus de nombreuses disciplines, de la médecine vétérinaire à la sociologie en passant par le droit. Cette démarche s’inspire du concept du « One Welfare » ou « Un seul bien-être » que La Coopération Agricole s’attache à promouvoir depuis plusieurs années, et c’est ce concept qui a guidé l’ensemble de la rédaction du Théma, du choix des initiatives à l’organisation des chapitres : chacune des initiatives présentées dans ce recueil améliore à la fois le bien-être des animaux et le bien-être des personnes à leur contact.
(Pour télécharger le Théma « Bien-être animal – Les coopératives agricoles et le ‘’One Welfare’’», cliquez ici).

Le point de vue de Dominique CHARGÉ, Président de La Coopération Agricole : "Les conditions de vie des animaux constituent aujourd’hui un sujet d’intérêt majeur et durable pour les citoyens-consommateurs, soucieux non seulement de la qualité des produits qu’ils consomment mais également de leur mode de production. L’impact environnemental, les conditions d’élevage ou encore la redistribution équitable de la valeur à tous les maillons sont désormais au cœur des préoccupations.

Soucieuses de répondre à ces attentes et de remplir leurs missions fondamentales à l’égard de leurs adhérents, les coopératives agricoles avancent au quotidien pour assurer l’amélioration des pratiques en matière de bien-être animal, en le faisant avec une conviction profonde : cette amélioration nécessite une approche à la fois globale, soulignant les interactions avec l’humain et l’environnement, et multi-dimensionnelle, englobant des savoirs issus de nombreuses disciplines, de la médecine vétérinaire à la sociologie en passant par le droit. Cette démarche s’inspire du concept du « One Welfare » ou « Un seul bien-être » que La Coopération Agricole s’attache à promouvoir depuis plusieurs années.

J’aimerais également faire part de deux principes qui guident notre action pour relever le défi sur l’ensemble de la chaine alimentaire. Tout d’abord, le pragmatisme : améliorer les pratiques ne peut se faire que si des solutions alternatives sont accessibles, grâce à la recherche, à l’expérimentation et au déploiement qui les rendent efficientes. Et c’est en inscrivant nos démarches du champ à l’assiette, permettant notamment une meilleure valorisation de la production des agriculteurs, que nous réussirons.

Deuxième principe essentiel : la pédagogie. Nous avons besoin d’expliquer et de rendre visible la réalité des pratiques au sein des élevages, lors du transport des animaux ou encore dans les abattoirs. Le changement de regard, et donc d’image de nos filières, ne peuvent se faire que par la force de l‘exemple et de la preuve. Ne laissons pas les détracteurs parler seuls ! Il en va de notre responsabilité de chercher et proposer des solutions aux agriculteurs et aux professionnels de nos filières, et de rendre accessibles au plus grand nombre ces sujets souvent sensibles. 

Travailler avec le vivant implique d’en connaître les besoins, les caractéristiques, les cycles de vie, les subtilités… Cette connaissance, à la fois technique et empirique s’acquiert avec le temps, par ceux qui sont, au quotidien, au contact des animaux. C’est ce que nous avons souhaité mettre en lumière dans ce Thema qui recense des initiatives et des illustrations concrètes des pratiques et logiques d’amélioration continue mises en place au sein du réseau de nos entreprises coopératives".

Le point de vue de Mickaël MARCEROU, élu bien-être animal du Pôle Animal de La Coopération Agricole : "Le bien-être animal est une notion complexe, au croisement de disciplines aussi variées que les médecines humaine et vétérinaire, les sciences sociales, l’économie ou encore le droit. Le bien-être animal est également subjectif, c’est-à-dire qu’il varie d’un individu à l’autre ; ainsi, le bien-être d’une vache diffère de celui d’une poule qui lui-même peut différer du bien-être d’une autre poule. 

Le bien-être des animaux peut aussi être corrélé à celui des personnes à leur contact. Le concept du « One Welfare », « Un seul bien-être » en français, s’inspire de l'initiative « One Health » (« Une seule santé ») et reconnait les interdépendances directes et indirectes entre le bien-être des animaux, le bien-être des personnes et l’environnement dans lequel ils évoluent. Autrement dit, l'amélioration du bien-être des animaux passe par l'amélioration du bien-être des humains et réciproquement. 

Les coopératives agricoles ont été pionnières dans la reconnaissance de cette approche globale du bien-être : ce mouvement a permis à La Coopération Agricole de produire en 2019 une vidéo motion-design explicitant le concept du « One Welfare » appliqué au monde agricole français. 

Cet intérêt s’est matérialisé par la réalisation d’un Théma alimenté par l’expertise des coopératives, présentes à tous les maillons et pour toutes les espèces. Les Thémas recensent en effet les bonnes pratiques des coopératives face à des enjeux transversaux, et créent un support illustré et argumenté constitué d’exemples concrets. Le concept de « One Welfare » a guidé l’ensemble de la rédaction du Théma, du choix des initiatives à l’organisation des chapitres : chacune des initiatives présentées dans ce recueil améliore à la fois le bien-être des animaux et le bien-être des personnes qui sont à leur contact. C’est par cette approche globale et pluridisciplinaire que les coopératives mèneront la transition vers un élevage plus durable".

(Pour télécharger le Théma « Bien-être animal – Les coopératives agricoles et le ‘’One Welfare’’», cliquez ici).