Back to top

Avec sa filiale Lactinov, Lact’Union devient la première coopérative à s'engager dans FRET21

La filiale du groupe Lact’Union, spécialisée dans la transformation du lait s’engage dans le dispositif FRET21 pour ses flux intersites et grand export. Lact’Union devient ainsi la première coopérative à adopter la démarche.

12 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour ses transports entre 2019 et 2021… L’objectif que s’est fixé Lactinov dans le cadre du dispositif FRET21 est d’autant plus ambitieux que son périmètre d’action est restreint. Cette filiale de Lact’Union, première coopérative laitière à s’inscrire dans FRET21, est spécialisée dans le développement, la formulation, le conditionnement aseptique de produits liquides à base de lait et produits dérivés ainsi que dans la transformation de la matière grasse. La production est localisée à Abbeville dans la Somme (80) et à Braine dans l’Aisne (02). Lactinov reçoit sa matière première, le lait, après une collecte effectuée auprès de 400 points de collecte via sa flotte en propre de 10 camions Lact’Union. Cette flotte est signataire de la charte Objectif CO2 depuis le début de l’année 2019, avec un engagement de réduction de ses GES de 5 % d’ici 2021. Son partenaire Orlait, qui commercialise auprès des grandes surfaces alimentaires le lait blanc conditionné chez Lactinov, est entré dans le dispositif FRET21 en 2019. L’engagement de Lactinov dans la démarche soutenue par l’Ademe et l’AUTF (Association des Utilisateurs de Transport de Fret), s’applique donc uniquement sur ses flux intersites et grand export.

Relocalisation d’un prestataire et plus de lait sur les palettes
Les flux intersites concernent les bouteilles de lait qu’il faut transférer d’un site à l’autre, ou encore sur une plate-forme déportée. Ils comprennent également l’expédition de crèmes pour un client. « Le prestataire transport a investi dans un bâtiment de logistique plus proche de l’usine, réduisant la distance à parcourir de presque 20 kilomètres, détaille Marie Vandycke, responsable RSE du groupe Lact’Union. Nous diminuons ainsi de 87 % les émissions de CO2 de notre transport sur ce flux ! ». Lactinov a également travaillé sur ses palettisations : de 630 litres, les palettes comportent maintenant 720 litres de lait. Après différents aménagements au sein du site d’Abbeville pour permettre cette nouvelle palettisation, avec un changement du plan de stockage et un calibrage du palettiseur automatisé, les équipes ont rempli un premier camion à l’été 2019, pour s’assurer avec le client que ce meilleur remplissage n’endommage pas la marchandise. Les résultats de ces tests s’étant avérés positifs, pour le client comme pour Lactinov, les plans de palettisation ont pu être modifiés : le taux de chargement ainsi optimisé permet de réduire de 8 % les émissions de CO2. La même action a par la suite été menée sur la crème UHT. Sur le site de Braine, une autre solution a été privilégiée avec l’utilisation de feuilles intercalaires, plutôt que de palettes intermédiaires, permettant de gagner de la place dans le conteneur export et donc d’aligner une couche supplémentaire de briques de lait. Sur ce site également, le choix d’un colisage en cartons de 6x1L au lieu de 12x1L permet d’optimiser de 0,5% le remplissage des conteneurs chargés en vrac.

Déconstruire des a priori grâce à FRET21
« Les outils de FRET 21 nous ont par ailleurs permis de revenir sur des actions que nous pensions bénéfiques pour l’environnement, alors qu’elles ne l’étaient pas ». Marie Vendycke fait ici allusion à l’utilisation de conteneurs de plus grande capacité. Pour le grand export, le choix existe entre des conteneurs de 20 pieds et des conteneurs de 40 pieds. Longtemps, l’entreprise a privilégié ces derniers, pensant ainsi faire profiter ses clients d’un avantage quantitatif et qualitatif. « Or, étant donné la densité de nos produits, la limite de poids était atteinte bien avant la limite volumétrique du conteneur de 40 pieds… Cela signifie qu’en passant d’une taille de conteneur de 20 à 40 pieds, nous ne doublons pas la quantité de marchandises transportées. Le chargement ne peut donc pas être optimisé », explique la responsable RSE. Lactinov oriente donc ses flux export vers l’utilisation de conteneurs 20 pieds et moins de conteneurs de 40, tout en intégrant les aspects économiques de la logistique et les attentes client. 19 tonnes d’émissions de CO2 sont ainsi évitées. Pour atteindre son objectif de diminution de 12 % des émissions de gaz à effet de serre de ses transports, Lactinov a également identifié un autre gain de CO2 possible en changeant de port d’expédition. Plutôt que d’acheminer les marchandises jusqu’au Havre, Lactinov Abbeville va chercher à exporter ses produits laitiers depuis le port de Dunkerque : 10 kilomètres de moins à parcourir pour les véhicules et réduisant ainsi les émissions de CO2 de 19 %

Lactinov veut sensibiliser ses transporteurs à la RSE
En prenant exemple sur son transport amont, avec une flotte en propre engagée dans le dispositf Objectif CO2, Lactinov souhaite par ailleurs sensibiliser sa dizaine de prestataires transport en charge des flux aval. Marie Vandycke souhaite en effet que d’ici la fin de l’année, ces entreprises soient toutes engagées dans la démarche. « Ils contribueraient ainsi à l’amélioration de notre bilan carbone, que nous avons pu préciser grâce aux outils de FRET21, explique-t-elle. Le dispositif nous permet également de valoriser nos démarches environnementales, avec des arguments chiffrés et argumentés auprès de nos clients et de nos partenaires ».

En savoir plus sur le groupe LactUnion

« La Coopération Agricole vous accompagne !

Afin de toujours mieux accompagner ses adhérents dans les transitions à venir, La Coopération Agricole fait partie depuis septembre 2020 des prestataires référencés FRET21.
Les fédérations régionales suivantes sont désormais prêtes à vous accompagner (quelle que soit votre implantation géographique) : 
* La Coopération Agricole Nouvelle Aquitaine (Référente : Florence BENEVELLI – fbenevelli@na.lacoopagri.coop)
La Coopération Agricole Occitanie (Référent : Jean-Marc HAMON – jmhamon@coopoccitanie.fr )
La Coopération Agricole Grand Est (Référente : Mathilde DAUVIN - mdauvin@ge.lacoopagri.coop)
La Coopération Agricole Hauts de France (Référente : Romane GOHIER - romane.gohier@hdf.lacoopagri.coop)

Pour davantage d’informations, contactez : mpressans@lacoopagri.coop