#MaCoopMonConseiller : un diagnostic pour améliorer son autonomie alimentaire

Mis à jour le 19/02/2022
Entete_Feder.png

Pierre est éleveur de bovins de race Aubrac et Charolaise, dans l'Allier. Aujourd'hui, il est confronté au coût de l'engraissement. Le prix des céréales a tellement augmenté, que cela aurait pu remettre en cause son activité.

C'est dans ce cadre que Feder, sa coopérative, lui a proposé un diagnostic afin d'améliorer l'autonomie alimentaire de son exploitation. Anthony, son conseiller, a pu lui prescrire une diversification de l'alimentation de ses animaux à base de luzerne et de méteil et des compléments à base de protéines locales (triticale, colza, pulpes). Une manière également de réduire son empreinte carbone.

Cela a permis à Pierre de retrouver de la compétitivité et de s'engager dans le contrat négocié par Feder avec une enseigne de la grande distribution. Cette autonomie alimentaire retrouvée permet à Pierre d'avoir accès à tous les marchés pour les différentes catégorie d'animaux présentes sur sa ferme, en travaillant main dans la main avec sa coopérative.