Back to top

Pour un vignoble champenois plus durable

Réduire les impacts environnementaux de leur culture est une impérieuse nécessité pour les viticulteurs champenois. C'est un gage pour maintenir le champagne à son niveau d'excellence ! 

Et pour progresser dans cette direction ils font appel à leur coopérative, l’Union Auboise qui réunit 9 caves coopératives et 1000 hectares de vigne dans l’Aube. Celle-ci a mis en place un service technique dès les années 2000 pour accompagner ses adhérents. Résultat, 100 % des vignerons-coopérateurs devraient être certifiés « viticulture durable en Champagne » en 2025.

Exemple, avec Hugues Lazzarroti, viticulteur aux Riceys (10), qui raisonne en terme d'application de produits de biocontrôle, n'utilise plus de pesticides et tend vers le "zéro herbicide" !