Back to top

Notre projet

Lors de son Congrès de 2015, Coop de France a dévoilé son nouveau projet stratégique pour les cinq prochaines années. « Coop de France 2020 » engage résolument la Fédération dans les défis économiques auxquels les entreprises coopératives sont confrontées. Compétitivité, création de valeur, filière alimentaire, développement durable, réponse aux attentes des consommateurs, mais également promotion et défense du statut coopératif, sont les maîtres mots de ce projet.

1. Quatre enjeux prioritaires

Promouvoir les principes et les valeurs de la coopération 
Coop de France confirme le caractère prioritaire de la stratégie de différenciation du modèle coopératif en agriculture, source de valeurs et d’atouts, dans un contexte où les politiques publiques restent pensées pour les entreprises classiques.

Défendre la compétitivité des entreprises coopératives
L’enjeu pour la France : ne pas devenir un pays condamné à importer des parts de plus en plus significatives de produits agricoles et alimentaires, avec des conséquences sur les emplois et les savoir-faire. Pour résister à la concurrence et déployer les potentiels des coopératives, Coop de France choisit de porter le sujet de la compétitivité dans le débat économique. 

Affirmer la capacité des coopératives à conquérir de la valeur
Coop de France se mobilise pour renforcer la capacité des coopératives agricoles à créer de la valeur tout au long de la chaîne alimentaire pour leurs adhérents, la société, les territoires et le pays.

Etre présents et impliqués sur l’ensemble de la chaîne alimentaire
Coop de France se positionne en interaction avec les citoyens et les consommateurs, comme un acteur du débat de société. Coop de France poursuivra le développement de son positionnement en matière d’alimentation en renforçant son pôle agroalimentaire et en orientant sa campagne de communication “La Coopération agricole” du produire au consommer coopératif.

2. Trois exigences à satisfaire

Une expertise de haute qualité
Coop de France mobilise un haut niveau d’expertise, qu’il soit technique, économique, juridique, fiscal ou social. Elle veut également promouvoir l’interdisciplinarité et les analyses croisées.
Ses objectifs : développer une stratégie à 5 ans pour renforcer les compétences, investir certaines thématiques prioritaires (économie et financement, internationalisation, nouvelles technologies), et engager une démarche d’évaluation de la qualité du service rendu aux adhérents.

Une meilleure réactivité et anticipation
Dans un monde d’immédiateté et de communication, Coop de France se mobilise pour améliorer son organisation (création d’une cellule prospective, amélioration de notre de notre système d’information, etc.) et développer les technologies du numérique.

Une responsabilité sociétale exemplaire
La proximité entre la RSE et les coopératives est évidente : gouvernance démocratique, ancrage territorial, prise en compte du “long terme”, transmission aux générations futures. 
Valoriser ces engagements vis-à-vis de la société est une condition pour réussir durablement.

3. Deux leviers d’action à privilégier

La force du collectif 
La force de Coop de France repose sur son collectif et son maillage territorial. Coop de France n’est pas la simple addition d’entités régionales ou de filières. Il est donc essentiel que ce collectif soit organisé, compris de tous et mobilisé. Coop de France réaffirme l’importance de son réseau et veille à la bonne articulation de ses structures nationales et régionales.

La capacité d’influence 
La stratégie d’influence de Coop de France repose sur 5 piliers sur lesquels elle exerce une coordination renforcée : expression politique, campagne de communication “ La Coopération agricole ”, relations publiques et institutionnelles, positionnement européen et international, et formation.
Les grands enjeux présents et à venir sont l’accroissement de la notoriété de la coopération agricole, le renforcement du lien entre l’expertise alimentaire et la campagne de communication et le repositionnement du lobbying européen en prévision de la renégociation de la PAC en 2020.

4. Trois orientations prioritaires

1. Consolider le pôle agroalimentaire de Coop de France en créant “Coop de France Agroalimentaire” 
2. Réaffirmer l’importance et le rôle du réseau régional de Coop de France
3. Confirmer le rôle central de la campagne de communication “La coopération agricole” comme outil majeur de la stratégie d’influence de Coop de France