Back to top
Dossier   |   4 articles

Adapter les modes de production aux nouvelles attentes de la société

Partager sur :
Occitanie
Hauts-de-France
Nouvelle-Aquitaine

Agroécologie, agriculture durable, agriculture écologiquement intensive, raisonnée, biologique, tous ces vocables ont en commun un seul et même objectif : diminuer l’impact des modes de productions agricoles sur notre environnement. En réponse à une demande forte et légitime des citoyens partout dans le monde, les agriculteurs et les agronomes sont mobilisés pour relever ce nouveau défi : produire « plus propre » sans diminuer les quantités afin de pouvoir répondre à une augmentation constante de la population mondiale.


S’inspirer de la nature
Cultiver une plante, élever un animal pour son lait ou sa viande, soigner une vigne ou un arbre fruitier sont des activités exigeantes : semer ou planter dans une terre bien préparée, apporter les éléments fertilisants nécessaires, protéger contre les maladies, les parasites et l’envahissement de plantes concurrentes, tailler, éparer, récolter sans perte de production. Jusqu’à la fin du siècle dernier, les agriculteurs se sont surtout attachés à maximiser leurs productions, répondant ainsi à la demande sociétale du moment qui était, tout simplement, de nourrir les populations. Depuis, les progrès de la science, la prise de conscience du caractère « fini » de notre planète, l’augmentation des connaissances sur le devenir des substances chimiques dans la nature et leur influence sur notre santé poussent les professionnels du secteur de l’alimentation à mettre au point de nouvelles pratiques.


Les coopératives à la pointe du conseil
Comme elles ont su le faire par le passé en accompagnant les agriculteurs dans le développement de leurs productions, les coopératives agricoles qui conseillent 3 agriculteurs sur 4 s’attachent à relever ces nouveaux défis. Et elles le prouvent au quotidien en formant leurs conseillers techniques, en orientant leurs programmes de recherche, en sensibilisant les agriculteurs, en adaptant les technologies du numérique pour une agriculture de précision. Les quelques 7 500 conseillers techniques des coopératives ont été formés par leurs coopératives aux techniques de l’agriculture raisonnée. Par exemple, le certificat Certiphyto dont sont détenteurs tous les conseillers en productions végétales « atteste de connaissances suffisantes pour utiliser les pesticides en sécurité et en réduire leur usage ». Il est reconnu par les Pouvoirs Publics.
De multiples initiatives pour réduire les impacts sur l’environnement.
Sélectionner des variétés de céréales ou des arbres fruitiers tolérants à certaines maladies, participer aux réseaux d’observation des maladies et parasites, développer l’agriculture de précision qui permet de mettre la bonne dose au bon endroit au bon moment donc de réduire l’utilisation des pesticides, mettre au point des systèmes de culture plus rustiques et moins exigeants en produits de protection, développer partout où c’est possible les légumineuses, ces plantes qui n’ont pas besoin d’engrais de synthèse, organiser la collecte et le recyclage des déchets, encourager la diversification des cultures, accompagner les agriculteurs dans des démarches de certification comme Agriconfiance® sont quelques-unes  des initiatives portées par les coopératives pour promouvoir des pratiques plus respectueuses de l’environnement.


Découvrez Agriconfiance®
Agriconfiance® est une marque de certification inventée et portée à 100% par les coopératives agricoles. En matière environnementale, Agri Confiance® est fondée sur la mise en place d’une certification (norme Afnor NF V01-007 : «système de management de la qualité et de l’environnement de la production agricole»). 25 000 agriculteurs sont aujourd’hui certifiés Agriconfiance®


Quelques exemples à suivre
- Easi'Nov une structure d’expertise agroenvironnementale mutualisée ValFrance/Agora/Cerena
- Une variété de pommiers naturellement tolérante à la tavelure par Cooplim
- Des fraises et des tomates avec zéro résidus chez Paysans de Rougeline

Voir aussi sur ce thème les Combats de Terrena, Vignerons de Buzet et Saveol