Back to top
Le combat du Haricot Tarbais
nos combats cooperatifs
Le combat du Haricot Tarbais

La coopérative du Haricot Tarbais dynamise l’emploi agricole en perpétuant une tradition

Partager sur :
07/08/2017 - 16:54

Le Haricot Tarbais est un pur produit du terroir français. Vous devez le connaître cuisiné dans toutes sortes de plats traditionnels ou peut-être l’avez-vous découvert à la table d’un grand chef ?

Pourtant, victime de la tendance à la spécialisation agricole, il a bien failli disparaître dans les années 50. C’était sans compter sur la ténacité d’une poignée d’agriculteurs qui se sont mobilisés pour préserver cette production typique, caractérisée par une récolte manuelle. C’est grâce à la passion de quelques-uns qu’a été créée une filière source d’activité pour les agriculteurs et d’emplois pour les travailleurs à l’année et les saisonniers !

objectifs
Goal
Sauvegarder et protéger une production agricole typique
Goal
Développer une marque valorisant le territoire
preuves
215
tonnes produites sous label rouge en 2016
Récolte Haricot Tarbais
152
hectares ensemencés
Une production non délocalisable avec son Indication Géographique Protégée (IGP) et son Label Rouge
60
agriculteurs coopérateurs aujourd'hui contre 12 en 1988
Récolte Haricot Tarbais
Une production non délocalisable avec son Indication Géographique Protégée (IGP) et son Label Rouge
la coopérative

Le combat du Haricot Tarbais

Le Haricot Tarbais n’a pas que des vertus gustatives et nutritionnelles ! C’est aussi une manne pour l’emploi agricole, la coopérative générant, au-delà de l’activité pour ses agriculteurs-coopérateurs et des emplois à l’année, 50.000 heures de travail avec ses 300 saisonniers. Le Haricot Tarbais est donc une fierté pour le département… et un levier de développement économique pour la région !

6 hectares ensemencés génèrent automatiquement de 1 600 à 1 800 heures de travail saisonnier.

-----

60
producteurs-coopérateurs
8
salariés permanents
35
salariés équivalent temps plein