Back to top

Pourquoi adhérer à une coopérative agricole ?

Partager sur :

La coopérative est-elle toujours l’amie de l’agriculteur ?

« Filles de la misère », nées des mains d’agriculteurs, les coopératives ont émergé, filière par filière, au gré des diverses difficultés économiques et face à des acheteurs de plus en plus concentrés qui imposaient leurs prix. C’était au milieu du XX° siècle et cette forme d’organisation a, depuis, globalement donné satisfaction en contribuant largement à l’amélioration de la situation de l’après-guerre. Le niveau de vie des agriculteurs a rattrapé la moyenne nationale (il en était loin), le coût de l’alimentation a baissé drastiquement et la France est devenue exportatrice nette de produits agricoles et agro-alimentaires. 

Les coopératives, une organisation du passé, du présent et du futur

Aujourd’hui, les coopératives sont questionnées par leurs adhérents sur leur transparence, leur efficacité, leur performance et leur gouvernance. En bref sur leur utilité même pour les agriculteurs à qui elles appartiennent. Mais, après tout, le questionnement et l’introspection ne sont-ils pas des signes de la bonne santé d’une organisation démocratique ? L’occasion en tous cas de rappeler certaines bonnes raisons, pour un agriculteur, d’adhérer à une coopérative. Voici les principales.

Rejoindre une coopérative agricole pour être plus performant

D’abord et avant tout il y a la performance car c’est le nerf de la guerre pour les agriculteurs comme pour tout entrepreneur. Les agriculteurs les ont inventées pour les aider à rendre leurs propres exploitations plus efficaces. La rémunération des apports sur la durée demeure la première mission des coopératives. En regroupant et en orientant les productions de leurs adhérents, en recherchant de nouveau débouchés, en innovant sans cesse dans la transformation. Cette performance, les coopérateurs peuvent et doivent savoir l’apprécier en questionnant leur coopérative via ses différents niveaux de gouvernance. 

Adhérer à une coopérative agricole pour faciliter son installation agricole

Les coopératives mettent en place différentes formes d’accompagnement à l’installation d'agriculteurs, éleveurs, viticulteurs… Qu'ils soient jeunes agriculteurs ou en reconversion professionnelle. Ainsi, elles peuvent par exemple faciliter l’accès au foncier agricole comme le fait par exemple la cave coopérative de Clairmont. Elle peuvent également mettre en place des aides financières, comme à travers des primes à l’installation, ce que la coopérative Even a mis par exemple en place. Enfin, elle peuvent proposer un accompagnement spécifique au porteur de projet, grâce à leurs techniciens ou en mettant en place des formes de tutorat, comme le fait la cave coopérative Castelbarry
Toutes ces formes d’accompagnement au lancement de projets agricoles permettent à de nombreuses personnes de s’installer et de commencer leur activité agricole de manière sereine. Cette approche fait partie de l’ADN des coopératives, et il en existe de nombreux exemples.

Rejoindre une coopérative pour mieux s’adapter

La coopérative est aussi un outil qui aide les agriculteurs à s’adapter. Apprivoiser les nouvelles technologies ou changer de méthode de production, c‘est plus facile à plusieurs que seul. En mutualisant les ressources et les compétences, chaque agriculteur peut bénéficier de conseils et d’un accompagnement de bons niveaux. Voir sur ce sujet par exemple l’exemple de Prince de Bretagne qui a monté une station d’essais commune pour aider ses agriculteurs-coopérateurs à se convertir au bio.

Rejoindre une coopérative pour mieux faire face aux risques

Les productions agricoles sont exposées à de nombreux risques, climatiques, sanitaires, de marché. Organisée pour valoriser toute la production de ses adhérents, la coopérative leur assure un débouché. La coopérative est donc un facteur de sécurité. Elle peut par ailleurs leur permettre d’accéder à une assurance agricole et à des outils de protection à des prix avantageux car mutualisés. 

Adhérer à une coopérative pour avoir une stabilité à long terme

En s’engageant sur le long terme, par la création d’un fonds de commerce, d’outils industriels, de produits, de marques, la coopérative s’inscrit dans la durée. Elle est en effet au service des exploitations agricoles dans une logique de pérennité. 

 

 

Ils et elles adhérent à une coopérative et s’y retrouvent :

Témoignage cécile éleveuse val d'arly coopérative jeune agricultricetémoignage agricultrice coopérative cérésiatémoignage apiculteur coopérative compagnons du mielTémoignage éleveur coopérateur figeac