Back to top

Boris Calmette, Pdt des Vignerons Coopérateurs, fait le point sur les conséquences du confinement

Partager sur :

Boris Calmette, Président de La Coopération Agricole Vignerons Coopérateurs, revient sur les conséquences de ce deuxième confinement, avec la fermeture des cafés-hôtels-restaurants, sur la filière viticole.

La Coopération Agricole Vignerons Coopérateurs attend des accompagnements pour les caves coopératives et leurs adhérents. Si, lors du premier confinement les PGE (Prêts Garantis par l'Etat) ont montré leur efficacité, il faut réfléchir à leur suite, à leur amortissement qui doit être le plus long possible, voire à la transformation de ces PGE en quasi-fonds propres ou subventions, puisque certaines exploitations viticoles auront des difficultés de remboursement de ces prêts, dans la mesure où leur activité ne redémarre pas.