Back to top
Les coopératives agricoles agissent pour la sécurité alimentaire
Dossier   |   3 articles

Les coopératives agricoles mobilisées pour lutter contre l’insécurité alimentaire

Share on :
07/04/2018 - 16:17

Qu’est-ce que l’insécurité alimentaire ?

C’est une notion qui recouvre plusieurs sujets, allant de la capacité de production à la qualité nutritionnelle des aliments.

Les quatre piliers de la sécurité alimentaire sont la capacité à :

  • produire ses propres denrées alimentaires,
  • disposer de quantités suffisantes d'aliments pour répondre à ses besoins,
  • produire des aliments présentant des garanties de qualité, du point de vue de la valeur nutritionnelle, de la sécurité sanitaire, mais aussi du rapport socio-culturel,
  • favoriser l’accès de tous à l'alimentation.

Garantir à tous une nourriture en quantité ... et en qualité !

C'est un défi majeur lancé à toutes les agricultures et au niveau mondial. L’enjeu : être en mesure de fournir aux populations une alimentation suffisante et saine. Acteurs majeurs des filières agricoles, les coopératives et leurs adhérents sont largement investis et multiplient les démarches pour participer davantage à un meilleur accès à des aliments nutritifs et de qualité, par notamment une meilleure maîtrise de l'ensemble de la filière, de la production à la commercialisation.

Des facteurs d’insécurité alimentaire variés

Les facteurs d’insécurité alimentaire sont nombreux. Ils touchent au manque de moyens des producteurs, à des aliments trop chers par rapport au niveau de vie des habitants, à l’isolement de ces derniers dans des endroits mal desservis ainsi qu’à la qualité nutrionnelle et à l’hygiène des aliments... Au-delà de ces facteurs humains, l’insécurité alimentaire peut être aggravée pour d’autres raisons comme la dégradation des sols, la sécheresse, les inondations, le changement climatique, la pollution de l’eau, les épidémies dans les troupeaux ou encore une gestion du foncier agricole inadéquate. Ces facteurs de crises alimentaires impliquent une logique de coopération des acteurs de l’agroalimentaire pour faire face à ce défi.

Un modèle coopératif tout entier qui agit pour la sécurité alimentaire

Les coopératives agricoles, ce sont 2600 entreprises, dont les trois quarts ont leur siège en zone rurale. Elles sont présentes sur tous les modes de distribution alimentaire et favorisent l’accès à l’alimentation partout en France, dans des lieux allant de la grande surface en milieu urbain aux zones les plus isolées.

Fromages, viandes, légumes, fruits, produits de grande consommation, produits du terroir ... Les coopératives agricoles répondent à tous les besoins alimentaires et à tous les porte-monnaie.

Leaders européens de la qualité, elles font figure de pionnières avec en outre la mise en place de systèmes de management, de démarches produits ou encore de certifications. ISO 9001, ISO 22 000, chaque année, de plus en plus de produits coopératifs sont certifiés. En outre, les coopératives agricoles sont des acteurs centraux de l’agriculture biologique en France. 550 d’entre elles sont engagées dans ce mode de production.

Inscrites dans une vision long terme, elles se mobilisent pour développer une agriculture durable, d’un point de vue écologique, social, et économique, et pour fournir une nourriture saine en quantité suffisante.