Back to top
moutons bio
Dossier   |   3 articles

L’agriculture bio pourrait représenter 18% des surfaces en 2022

09/20/2021 - 14:42

Un environnement mieux protégé, plus de nutriments, le respect de la nature, les nombreux bénéfices de l’agriculture biologique sont aujourd’hui largement reconnus. Les coopératives en sont de fervents et très anciens soutiens. 

Penser dès aujourd'hui aux générations futures

750, c’est le nombre de coopératives agricoles impliquées dans le développement de l’agriculture biologique française. Elles sont en effet soucieuses de participer au développement d’une agriculture qui s’inscrit dans une démarche durable et qui pense dès aujourd’hui aux générations futures. L’agriculture biologique s’inscrit complémentent dans cette démarche. C’est en effet un mode de production qui recourt à des pratiques culturales et d’élevage soucieuses du respect des équilibres naturels. Elle exclut notamment l’usage des produits chimiques (insecticides, herbicides, fongicides...) de synthèse, des OGM et limite l’emploi d’intrants. Elle est une des manières de répondre aux grands enjeux de demain : préservation de la biodiversité, protection des sols, qualité des ressources en eau, économie des ressources naturelles.

L'agriculture biologique, un secteur en forte croissance

Si l'agriculture biologique fait partie de "l'agriculture durable" qui englobe également d'autres modes de production, son appellation est protégée grâce à un règlement européen strict et précis qui couvre la production, la transformation et la distribution de produits alimentaires qui peuvent alors arborer les célèbres logo « AB » et Eurofeuille.

La demande de produits bio ne cesse d'augmenter et l’agriculture biologique poursuit son développement et reste un secteur extrêmement dynamique avec des croissances annuelles à 2 chiffres : le bio en France en 2020, c'est + 12,2 % pour le marché bio à domicile, + 11,6% de surface agricole bio permettant de dépasser les 2,5 millions d'hectares. La part de la surface agricole française engagée en bio était de 9,5% en 2020. Avec plus de 50000 exploitations agricoles certifiées c’est 12% des fermes françaises qui sont Bio.

Le rôle des coops dans le développement du bio en France

Toutes les productions agricoles et produits alimentaires à la base de notre alimentation sont disponibles en Bio : céréales, lait et produits laitiers, fruits et légumes, viandes et volailles, vins. La part de la production et de l'alimentation bio progresse régulièrement dans chacune de ces catégories et les coopératives agricoles y sont pour beaucoup. Elles représentent par exemple, les ¾ de la collecte de céréales oléo-protéagineux..

Depuis près de 40 ans les coopératives agricoles participent en effet à la structuration des filières bio en accompagnant leurs agriculteurs-coopérateurs engagés dans cette démarche. De par leur capacité à mutualiser le conseil, elles les sécurisent le temps de leur conversion, une période toujours très délicate. En construisant des équipements collectifs de collecte, de stockage et de tri elles les aident à répondre en quantité, en qualité et en traçabilité aux besoins des industries agroalimentaires. En regroupant l’offre et avec des démarches marketing innovantes, elles rendent les produits bio disponibles dans tous les circuits de distribution : supermarchés, magasins spécialisés, cantines et collectivités, marchés de gros, circuits courts…

Face aux défis actuels du secteur comme l’équilibre offre & demande ou encore certaines impasses techniques, La Coopération Agricole est pleinement engagée à œuvrer pour trouver des solutions pérennes grâce à son réseau dynamique de coopératives et à ses nombreux experts en fédérations régionales.