Back to top
Le combat de Déshyouest
our cooperaive combats
Le combat de Déshyouest

Déshyouest fait le pari gagnant pour tous de la luzerne déshydratée

Share on :
Innovation agricole
11/07/2017 - 16:00

Une nouvelle coopérative pour ancrer dans l’ouest la filière luzerne déshydratée

La luzerne déshydratée a tout d’une plante miraculeuse et cela, la Coopédom (35) et la Codéma (53) l’ont bien compris. En 2016, les deux coopératives se sont regroupées au sein de Déshyouest. Un moyen d’ancrer la production dans l’ouest de la France et de faire bénéficier aux producteurs situés à proximité des bienfaits de la luzerne déshydratée. Lutte contre la dégradation des sols, captation de l’azote, aliment protéiné pour les élevages, dépollution, préservation de la biodiversité… Autant de caractéristiques de la luzerne déshydratée qui font de Déshyouest un atout majeur au service d’une agriculture durable dans la région.

Goals
Goal
Miser sur la complémentarité des outils et des savoir-faire
Goal
Faire profiter aux producteurs de la région des atouts de la luzerne
Goal
Passer de 3100 à 4500 hectares de luzerne
Facts
2
sites de production fonctionnant à 75 % en énergie renouvelable
Luzerne
2
séchoirs fonctionnant à la biomasse approvisionnés à 50 % par les adhérents notamment avec du miscanthus
Réduction des frais vétérinaires, préservation des sols... la luzerne présente de multiples atouts pour l'agriculture
85 000
tonnes séchées par an
Réduction des frais vétérinaires, préservation des sols... la luzerne présente de multiples atouts pour l'agriculture
la coopérative

Le combat de Déshyouest

Pour Déshyouest, la luzerne déshydratée est un tremplin pour investir d’autres marchés !

«Notre volonté est d’optimiser les compétences humaines pour offrir un catalogue adapté aux adhérents. Avec une expertise déjà reconnue dans la luzerne, notre but est de devenir la référence sur la production de légumineuses», explique Samuel Maignan, directeur de Déshyouest.

-----

1600
agriculteurs coopérateurs
65
salariés