Back to top
Nos positions
Partager sur :

EGA : Nos positions

Retrouvez nos communiqués de presse sur les États Généraux de l'Alimentation 

  • 01/06/2018 : « Vote du projet de loi Agriculture et Alimentation: Coop de France reste très mobilisée pour la suite du débat parlementaire ». Avec le vote par l’Assemblée nationale en séance publique le 30 mai, une étape importante a été franchie dans l’examen du projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire, et une alimentation saine et durable.. Lire la suite du Communiqué.
     
  • 27/02/2018 : « Négociations commerciales 2018 : les promesses de création de valeur formulées à l’automne n’auront pas passé l’hiver ». Mardi 27 février, lors de sa conférence de presse dédiée aux négociations commerciales, Coop de France a constaté que malgré l’état d’esprit constructif des États Généraux de l’Alimentation, les promesses ne sont pas tenues...Télécharger le communiqué
     
  • 01/02/2018 : « Suite des EGA : Les coopératives laitières réaffirment leurs ambitions pour la filière ».  Pour la 4ème année consécutive, Coop de France Métiers du lait a présenté les données de son Baromètre économique des coopératives laitières. Les résultats montrent que, malgré un contexte difficile ces dernières années, les coopératives conservent une part stable de la collecte et de la transformation laitières françaises, tout en affichant un engagement fort pour l’avenir avec une dynamique soutenue d’installation des jeunes agriculteurs. Dans la continuité des Etats Généraux de l’Alimentation, les coopératives laitières affirment également des ambitions réelles pour une concrétisation des différents axes du plan de filière...Télécharger le communiqué
     
  • 31/01/2018 :  « Projet de loi Post EGA : Coop de France appelle à l’efficacité et au réalisme ».  Le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a présenté ce matin en Conseil des ministres le projet de loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et agroalimentaire et une alimentation saine et durable », qui fait suite aux travaux conduits dans le cadre des États généraux de l’alimentation auxquels Coop de France a largement participé. Coop de France salue la publication de ce texte qu’il a appelé de ses vœux dès la signature, le 14 novembre dernier, de la charte d’engagement pour une équitable répartition de la valeur au sein de la filière alimentaire. Télécharger le communiqué
     
  • 22/01/2018 : « Premier comité de suivi des relations commerciales : les négociations 2018 ne reflètent pas l’élan partagé lors des Etats Généraux de l’Alimentation ». Coop de France a participé au Comité de suivi des relations commerciales présidé par le Ministre Stéphane Travert et la secrétaire d’État Delphine Geny-Stéphan. Cette première réunion a permis aux parties prenantes de faire un premier point d’étape sur la mise en oeuvre de la charte d’engagements signée le 14 novembre dernier dans les négociations commerciales de 2018. Télécharger le communiqué
     
  • 27/12/2017 : « Agriculture : Trois conditions pour trouver un point d'équilibre ». Le monde agricole vit une mutation profonde, mais il ne faudrait pas mettre la charrue avant les boeufs - Tribune de Michel Prugue, Président de Coop de France, et Pascal Vine, Délégué Général. Lire la Tribune
     
  • 30/11/2017 : « Bilan des États Généraux de l’Alimentation : Coop de France insiste sur la nécessité de prendre en compte les réalités économiques ». Alors que la dernière réunion des États Généraux de l’Alimentation se tient aujourd’hui, Coop de France tient à saluer de nouveau l’initiative prise par le Président de la République et le gouvernement afin de repenser de manière collective, dans un esprit constructif, le système agroalimentaire français. La coopération agricole salue également la mobilisation inédite de toutes les parties prenantes. (...) Coop de France souhaite néanmoins rappeler que ces transitions ne pourront aboutir que si les enjeux économiques sont réellement pris en considération. Ces enjeux sont bien entendu liés à notre contexte national, mais également – et surtout ! – aux contextes européen et international. Les décisions que le gouvernement s’apprête à prendre ou à impulser doivent donc être réalistes, car les agriculteurs adhérents de coopératives ont besoin de politiques opérationnelles Télécharger le communiqué
     
  • 22/11/2017 : « Etats Généraux de l’Alimentation : investir pour l’agriculture et l’alimentation de demain ». Les coopératives agricoles et agroalimentaires, comme l’ensemble des acteurs de la filière alimentaire, doivent s’adapter aux évolutions rapides des demandes des consommateurs et des citoyens, liées aux transitions environnementales, énergétiques, numériques. Dans ce contexte, les propositions de Coop de France visent à accompagner les différents maillons agricoles et agroalimentaires pour que les opportunités liées à ces transitions deviennent des sources de valeur et de différenciation. Télécharger le communiqué
     
  • 17/11/2017 : « EGA : les propositions de Coop de France sur la sécurité sanitaire ». En France nous bénéficions d’un haut niveau de sécurité sanitaire fondé sur l’application stricte d’une réglementation exigeante et de contrôles diligentés par les pouvoirs publics. Ce dispositif est complété par des démarches professionnelles volontaires conduites à l’initiative des filières. Cependant, la mondialisation des échanges et le changement climatique imposent aux filières alimentaires une adaptation continue de leurs politiques sanitaires. Enfin, les acteurs économiques ainsi que les pouvoirs publics, doivent mieux répondre à l’inquiétude croissante des consommateurs. Les travaux de l’atelier 8 des États Généraux de l’Alimentation, dédiés à ce sujet, sont sur le point d’aboutir et Coop de France y contribue activement en proposant 2 axes de mesures pour atteindre les objectifs. Télécharger le communiqué
     
  • 16/10/2017 : « États Généraux de l’Alimentation : la coopération agricole confirme son engagement contre le gaspillage alimentaire »
    Alors que s’ouvre le second chantier des Etats généraux de l’alimentation dédié à une « une alimentation, saine, sure, durable et accessible à tous », la coopération agricole confirme son engagement dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Signataire du premier pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire en 2013, Coop de France renouvelle son engagement dans la 2ème version du dispositif prévu pour la période 2017 – 2020. Télécharger le communiqué
     
  • 13/10/2017 : « États Généraux de l’Alimentation : l’agriculture française doit renouveler sa compétitivité ». 
    Coop de France salue l’ambition du Président de la République de redonner à l’agriculture française et à ses filières une place de premier plan dans l’économie et la société. Télécharger le communiqué
     
  • 11/10/2017 : « Etats Généraux de l’Alimentation : tenons le cap fixé par le Président de la République !». Télécharger le communiqué
     
  • 06/10/2017 : « Agriculture biologique :  la coopération agricole demande un dispositif rétribuant les aménités positives des agriculteurs engagés en bio ». Télécharger le communiqué
     
  • 05/10/2017 : « Alimentation: des Etats généraux "entre deux eaux" »
    Michel Prugue, Président de Coop de France, et Pascal Viné, Délégué Général, représentent trois agriculteurs sur quatre. Ils mettent en avant le modèle coopératif comme une solution d'avenir. (Challenges, 05/10/2017). Lire la tribune 
     
  • 02/10/2017 : « EGA / Chantier 1 : toutes nos propositions en vidéo ! »
    La première séquence des Etats Généraux de l'Alimentation, consacrée à la création et à la répartition de la valeur, vient de se terminer. Découvrez la synthèse de nos propositions, portées par tous les dirigeants de coopératives qui ont participé aux ateliers du chantier 1. Lire la Vidéo
     
  • 02/10/2017 : « Rémunération équitable des agriculteurs : les coopératives agricoles s’engagent ! »
    Coop de France réaffirme les principes fondateurs de la coopération en prenant des engagements concrets pour garantir une rémunération équitable des associés coopérateurs et renforcer la transparence dans leurs relations avec la coopérative. Télécharger le communiqué
     
  • 28/09/2017 : « Le bio est en train de subir la guerre des prix »
    Pascal Viné, Délégué Général de Coop de France, a répondu aux questions de l’émission « L’Invité des Echos ». (Les Echos, 28/09/2017). Lire la vidéo
     
  • 14/09/2017 : « Améliorer le revenu des agriculteurs : un enjeu national ! »
    Michel Prugue, Président de Coop de France et Pascal Viné, Délégué Général de l’organisation, demandent au Gouvernement et à l’Europe de garantir des pratiques commerciales loyales. Dans le cadre des Etats généraux de l’alimentation, ils formulent dix propositions pour mieux équilibrer les rapports de force entre acteurs de la chaîne alimentaire (Terre-Net, 14/09/2017). Lire la tribune
     
  • 14/09/2017 : Etats généraux de l’alimentation : Six propositions pour renforcer notre présence à l’international
    En complément de son plan d’actions opérationnel sur la réforme des relations commerciales, Coop de France propose plusieurs mesures pragmatiques et immédiates afin que la filière alimentaire française, notamment coopérative, puisse répondre à la demande de marchés internationaux en croissance et créateurs de valeur. Téléchargez notre communiqué et la note associée 
     
  • 12/09/2017 : Etats généraux de l’alimentation : Relations commerciales : nos propositions concrètes. 
    Simples, cohérentes et opérationnelles, nos propositions visent à faciliter très concrètement une meilleure répartition de la valeur dans la chaîne alimentaire. Pour déployer un plan d’actions exhaustif, nous proposons d’agir en 3 temps : court terme, moyen et long terme. Téléchargez notre communiqué et la note associée
     
  • 11/09/2017 : "Etats généraux de l’alimentation : leader sur les marchés BIO, la coopération agricole développera ses propositions de structuration des filières au salon Tech&Bio (20 et 21 septembre)".  Télécharger le communiqué
     
  • 08/09/2017 : "Point d’étape sur les Etats généraux de l’alimentation. Arnaud Fleury (Les Echos) s'entretient avec Pascal Viné (Coop de France) et Baptiste Bannier (PwC)" Lire la vidéo
     
  • 07/09/2017 : "Etats généraux de l’alimentation : Coop de France co-organisateur de la conférence sur « les stratégies de filières du client à l’agriculteur » (19 septembre)"  Télécharger le communiqué
     
  • 31/08/2017 : "Etats Généraux de l’Alimentation : Les coopératives agricoles et agroalimentaires mobilisées dans tous les ateliers" . Télécharger le communiqué
     
  • 08/06/82017 : "Les agriculteurs doivent retrouver la maîtrise de leur destin",  par Michel Prugue et Pascal Viné (Les Echos, 08/06/2017). Lire la tribune
     
  • 01/06/2017: "Le monde agricole est à un tournant de son histoire"
    Invité de Stéphane Dépinoy dans ":L'éco", Pascal Viné, Délégué Général de Coop de France, tire la sonnette d'alarme concernant la situation du monde agricole en France (FranceInfo, 01/06/2017). Lire la vidéo
     
  • 02/05/2017 : "Pourquoi la productivité n’est pas l’ennemie de l’agriculture".
    Michel Prugue, Président de Coop de France, et Pascal Viné son Délégué Général s’insurgent contre les attaques politiques dont est victime le secteur. Non, productivité ne rime pas avec productivisme ! (Challenges, 02/05/2017). Lire la tribune
     
  • 11/04/2017 : "Une agriculture française forte dans une Europe forte !",  par Michel Prugue et Pascal Viné (La Croix, 11/04/2017). Lire la tribune
     
  • 21/02/2017 : "Préservons l’emploi en milieu rural"
    Les entreprises agricoles ont été exclues du CICE. Pour préserver l’emploi dans nos territoires ruraux, il est plus qu’urgent de le transformer en baisse définitive des cotisations sociales (Les Echos, 21/02/2017). Lire la tribune